En collaboration avec


 

 

[Test] Ta philosophie en temps de crise?

Articles - Image d'intro
Pas facile de garder la tête froide en pleine fièvre de la COVID-19! Un flot d’opinions nous submerge. Des ami.e.s surfent sur de drôles de théories. Des créatures peu recommandables remontent des profondeurs de l’Internet… Facile de se laisser prendre dans un tourbillon d’anxiété!

On est plus à risque d’adhérer aux théories du complot lorsqu’on vit la pandémie avec stress. L’anxiété nourrit la désinformation qui, à son tour, nourrit l’anxiété. Pour briser ce cercle vicieux et combattre la désinformation, il faut donc réduire l’anxiété.

Comment retrouver son équilibre dans un monde qui perd le sien ? Comment rester critique quand la situation est critique ? Posons ces questions à des philosophes qui ont aussi vécu une « fin du monde ».

Les philosophies hellénistiques

IVe siècle avant Jésus Christ. Grâce à Alexandre le Grand, la Grèce a colonisé le monde. Mais lorsque le jeune empereur vedette meurt, ce monde s’écroule. Pour retrouver un peu de paix, les nations et les personnes se replient sur elles-mêmes. Les philosophes aussi.

Comment atteindre cette tranquillité d’esprit – cette « ataraxie », comme disent les philosophes – quand tout fout le camp ? En plongeant en soi-même. Pour trouver sa place dans le monde, il faut prendre ses distances avec lui.

Chaque philosophie hellénistique propose un cheminement afin de retrouver son calme et de voir plus clair dans les événements.

Laquelle te convient le mieux ? Fais le test sur le site du magazine Curium pour le savoir.

 

 

Retour à la liste des nouvelles